Un petit déjeuner fruité

Est-ce que vous savez déjà ce que vous allez manger demain matin? Si vous n’avez pas encore décidé, je vous donne une idée pour un petit déjeuner très fruité et coloré. ;-)

Colazione_4576

Ingrédients:

2 cuillères à café de graines de lin

2 cuillères à café de graines de chia

5-6 amandes avec la peau

1 petit poignet de baies de goji

1 figue séchée

1 banane

1-2 poires

cannelle

Le soir avant: réunir dans un bol les graines de lin, les graines de chia et les amandes. Dans une tasse à part, mettre les baies de goji et la figue en morceaux. Couvrir les graines et les fruits avec de l’eau pure et peu minéralisée et laisser tremper pendant la nuit à température ambiante.

Colazione_4697

Le matin suivant: les graines mucilagineux auront formé une sorte de gélatine. Ajouter dans le bol les fruits secs réhydratés (l’eau de trempage est délicieuse à boire!), la banane écrasée avec une fourchette et des morceaux de fruits frais et bien mûrs (poires, pommes, kiwis…). Saupoudrer avec cannelle (ou poudre de caroubes ou, pour les plus gourmands, chocolat en poudre).

Accompagner avec une tisane et déguster trèèès lentement, cuillère après cuillère. ;-)

Bon week-end!

Entretien avec Irène Grosjean: la vie en abondance

Irène Grosjean est une naturopathe formée à l’Ecole Dargère UNIVERS (anciennement Ecole Marchesseau). Dans cet entretien réalisé par l’équipe du magazine Le Chou brave, elle explique les principes de base de la naturopathie vitaliste et elle raconte comment la rencontre avec cette « médecine naturelle » a changé profondément sa vie.

Depuis des dizaines d’années, cette dame infatigable et souriante promeut un style de vie qui respecte les lois fondamentales du vivant: bonne respiration, bon sommeil, bonne élimination des déchets et une alimentation vivante et frugale, à base de produits non transformés que la nature nous offre: fruits, légumes, verdures, graines germées, graisses de qualité…

Bonne visionnage! :-)

Irène Grosjean ou la vie en abondance

Pourquoi manger cru?

Avez-vous des doutes concernant la vitalité et l’énergie apportées par l’alimentation crue et vivante? Regardez cette interview de Lilou Macé, journaliste, avec un jeun chef français, spécialiste de la cuisine crue.

Un témoignage dynamique et encourageant, riche d’informations, de conseils et d’idées à partager.

Bonne visionnage!

Pourquoi manger cru? Bruno La Vie

L’ortie et ses milles vertues

L’ortie est considérée comme une mauvaise herbe et en plus elle est piquante! Malheureusement on connait beaucoup moins ses nombreuses propriétés bénéfiques pour la santé, qui en font une plante merveilleuse et très versatile.

Par exemple, en étant très riche en vitamines et sels minéraux, elle est idéale pour être utilisée en cure de revitalisation et de reminéralisation.

Elle a une forte action antianémique, parce que ses feuilles sont riches en fer et en chlorophylle, deux substances qui stimulent la production de globules rouges. En outre que le fer, on y trouve aussi du phosphore, du silicium, du calcium et du magnésium en quantités importantes.

L’ortie a une forte action diurétique et dépuratrice, en favorisant la filtration rénale et l’élimination des résidus cristalloïdales, qui se forment à cause d’un excès d’acides dans le sang. Leur précipitation entraine la formation de sels insolubles, qui se déposent à niveau des tissues et des articulations. Avec le temps, cela peut amener à l’apparition de problèmes tels que la goutte, des artérites et des rhumatismes.

L’ortie est aussi un remède très efficace contre la perte de cheveux, un problème qui peut se manifester à la suite d’un excès d’acidité. A cet effet, on peut l’utiliser tant par voie interne, sous forme de tisanes, décoctions et teintures, que par voie externe, par exemple en lotion pour masser le cuir chevelu.

En cuisine, l’ortie peut rentrer dans la préparation de plusieurs plats, grâce à sa saveur très délicate: soupes, potages, quiches, crèmes à tartiner (par exemple houmous d’orties, magnifique!), pesto d’ortie pour accompagner les salades ou assaisonner les pâtes et plusieurs autres délices…

Elle est aussi bien appréciée par les agriculteurs, qui s’en servent pour la préparation du «purin d’ortie», un fertilisant naturel et très efficace, qui, malheureusement, est assez mal vu par les producteurs des engrais et des fertilisants chimiques…

Ce sont seulement des exemples de l’usage de l’ortie. L’article que vous trouvez ci-dessous résume de façon très complète les vertus et la variété d’utilisation de cette extraordinaire plante.

Bonne lecture!

A lire: L’ortie