Nov 252015
 

Parfois on a tellement l’habitude de faire les choses comme on les a toujours vues que on n’y réfléchit même plus, on les répète comme si on activait un pilote automatique. Cela peut arriver aussi quand on cuisine. Par exemple, à l’époque où je suivais une alimentation assez conventionnelle j’utilisais le pesto au basilic exclusivement pour préparer des pâtes ou des pizzas vertes. Evidemment cela est du à mes origines italiennes. Et pourtant c’est une crème tellement versatile qu’elle se marie bien avec de nombreux plats. Puisque les pâtes ne font plus partie de mon alimentation quotidienne (les pizzas non plus) mais j’aime le pesto autant qu’auparavant, je l’utilise de temps en temps pour assaisonner mes légumes, crus ou cuits à la vapeur douce.

Cavoli al pesto_4

En été, quant il y a abondance de basilic frais dans les potagers, je le produits à la maison. J’en achète occasionnellement pendant l’hiver, une fois terminé mon stock. Dans certains commerces, surtout dans les magasins d’alimentation naturelle, on trouve aujourd’hui du pesto sans produits laitiers. Autrement, on peut en préparer soi-même (encore mieux) à partir de: basilic, huile extra vierge d’olive, pignons de pin, ail et sel marin complet. C’est aussi délicieux que le pesto traditionnel au fromage de brebis.

Je vous propose une salade très simple et rapide, idéale en cette période d’hiver où les choux ont toute leur place.

Ingrédients:

1 chou frisé

1 (ou ½) chou rouge

½ avocat

1-2 cuillères de pesto au basilic

thym

eau ou eau de cuisson des légumes

Couper les légumes très fins et les mélanger longuement avec les mains (comme si vous étiez en train de préparer de la pâte à pain) dans un grand saladier. Cela aide à casser les nervures afin de rendre les feuilles plus tendres. Ecraser l’avocat à l’aide d’une fourchette, incorporer le pesto et quelques cuillères d’eau (ou du bouillon qui reste après la cuisson à la vapeur d’autres légumes) jusqu’à obtenir une crème onctueuse et homogène. Assaisonner les choux et laisser reposer au moins une demi heure à température ambiante. Parsemer la salade avec quelques brins de thym et servir. Personnellement je préfère attendre plus longtemps afin que les légumes deviennent plus tendres.

This post is also available in: Italien